AFRICSanté, la Recherche, l'Expertise et la Formation en Santé au profit de toute la communauté...

Vision et Ambition

Notre vision Contribuer à l’amélioration de la santé de la reproduction, notamment celle de la mère et de l’enfant au Burkina Faso et dans la sous–région ouest Africaine. Nos missions Servir de guide opérationnel pour l’action aux structures, instituts, organisations intervenant dans le domaine de la santé de la reproduction ; Servir de cadre (...)

Lire la suite...

EFECAB poursuit la lutte contre l’épilepsie

 

Le 7 septembre 2010 à Koudougou intervenait le lancement des activités de recherche sur la Cysticercose. Depuis cette date beaucoup d’activités ont été menées par l’équipe dirigée par les professeurs Helene Carabin, Athanase Millogo et Dr Rasmané Ganaba.

Cette recherche est importante à plusieurs titres car elle participe aux efforts quotidiens d’aider les populations à avoir accès aux connaissances pratiques sur les maladies et aussi à un changement de comportements. elle participe aussi au développement économique en ce sens qu’elle contribue à l’amélioration de l’élevage du porc. Selon l’OMS, La cysticercose touche 50 millions de personnes dans le monde et on dénombre 50 mille décès par an. L’Afrique au Sud du Sahara est une zone endémique de la maladie. Les travaux de recherche dans les 60 villages permettront d’évaluer conséquemment la prévalence de la neurocysticercose chez l’homme et de la cysticercose chez les animaux. Près de 4000 personnes on fait des prélèvements sanguins, plus de 2400 porcs ont subis aussi des examens sanguins et des centaines d’autres personnes ont fait l’examen du scanner et ce à la charge d’EFECAB qui est à sa 3ème année d’exécution. Les équipes d’enquêteurs ont sillonné les villages, procédé à des entretiens individuels, le vétérinaire a effectué des prélèvements de sang sur les porcs et le film de sensibilisation « la colère des génies » a été projeté. Il faut dire que l’épilepsie et souvent les maux de tête sévères peuvent avoir un lien avec l’élevage et la consommation de la viande de porc.

Selon les spécialistes, la neurocysticercose est l’une des rares causes d’épilepsie qui pourrait être éradiquée, à travers des mesures d’hygiène chez les populations concernées et une amélioration des conditions d’élevage des porcs. EFECAB est sans doute un maillon de cette chaîne qui doit amener ce changement salutaire de comportement de nos populations qui associent très souvent l’épilepsie à des « génies ». L’élevage du porc est d’un apport économique certain pour les éleveurs et pour toute la chaîne de production et de consommation dans notre pays et particulièrement dans le Boulkiemdé, le Nayala et le Sanguié qui sont les zones sites de la présente recherche. Les prochaines étapes du travail d’EFECAB sont en préparation. L’équipe s’active afin de mener à bien cette recherche innovante et utile dans la connaissance de la maladie dans notre pays.

 

  Publication AFRICSanté

RESEARCH ARTICLE Prevalence of and Factors Associated with Human Cysticercosis in 60 Villages in Three Provinces of Burkina Faso


Hélène Carabin1*, Athanase Millogo2, Assana Cissé3, Sarah Gabriël4, Ida Sahlu5,6, Pierre Dorny4, Cici Bauer7, Zekiba Tarnagda8, Linda D Cowan1†, (...)

Lire la suite...

 

RESEARCH ARTICLE :The obstetric care subsidy policy in Burkina Faso : what are the effects after five years of implementation ? Findings of a complex evaluation


Rasmané Ganaba1*, Patrick G. C. Ilboudo1, Jenny A. Cresswell2, Maurice Yaogo1, Cheick Omar Diallo3, Fabienne Richard4, Nadia Cunden5, Veronique (...)

Lire la suite...

 

 

 

ADRESSES :

Siège : Bobo-Dioulasso au 773, rue Guillaume Ouedraogo

BURKINA FASO

01 BP : 01 BP 298 Bobo-Dioulasso 01

Email : africsante@gmail.com

Tél : +226 20 98 63 68 —Fax : +226 20 98 63 69

 

 

 

Copyright©AFRICSanté 2014