AFRICSanté, la Recherche, l'Expertise et la Formation en Santé au profit de toute la communauté...

Vision et Ambition

Notre vision Contribuer à l’amélioration de la santé de la reproduction, notamment celle de la mère et de l’enfant au Burkina Faso et dans la sous–région ouest Africaine. Nos missions Servir de guide opérationnel pour l’action aux structures, instituts, organisations intervenant dans le domaine de la santé de la reproduction ; Servir de cadre (...)

Lire la suite...

Prévention de la transmission mère-enfant du VIH Sida,

 

AFRICSanté en collaboration avec le Centre Muraz a entrepris la
dissémination des résultats du projet "Kesho Bora". Plusieurs activités
de plaidoyer ont été menées auprès des décideurs, des professionnels
de la santé, des partenaires techniques et financiers. L’atelier
organisé le 9 aout dernier dans la salle de conférence du SP/
CNLS sous le parrainage du secrétaire permanent du CNLS et la
présidence du ministère de la santé répondait donc à un besoin impérieux d’impliquer tous les acteurs de la lutte contre le Sida dans
la prise en compte des résultats de recherche afin d’améliorer substantiellement la santé de la mère et de l’enfant en réduisant la morbidité et la mortalité liées à la transmission verticale du VIH. Il
faut rappeler que le projet "Kesho Bora" qui veut dire « pour un
lendemain meilleur » en swahili est un essai clinique multicentrique
mené au Burkina Faso, au Kenya et en Afrique du Sud. Les
évidences scientifiques en matière de prévention de la transmission
mère-enfant du VIH/sida ainsi que d’autres études ont permis à
l’OMS de réviser ses directives sur les PTME sur la base de cette
conclusion qui est « qu’une prophylaxie prise de façon prolongée par
les mères ou les nourrissons est efficace pour diminuer de façon
importante la transmission du VIH par l’allaitement maternel. La
mise en oeuvre de ces recommandations peut réduire le risque de
TME à moins de 5% dans les populations pratiquant l’allaitement
maternel (où le risque de base est de 35%) ».

L’équipe de dissémination conduite par le Dr Nicolas MEDA a fait plusieurs communications dont celle intitulée : "la prévention de la transmission mère enfant : Etat des lieux et nouvelles stratégies". D’autres thèmes
portaient sur l’expérience de la mise en oeuvre de la PTME et sur la
présentation des résultats de Kesho Bora. Le parrain de la cérémonie
a vivement salué cette initiative qui participe à la lutte contre
le fléau du VIH/sida. Il a loué les efforts des acteurs et demandé la
prise en compte des résultats de recherche dans les pratiques. La
trentaine de participants constitués des directeurs régionaux de la
santé, des médecins-chefs de district, des acteurs du monde associatif
et des organisations internationales ont suivi avec assiduité les
travaux de l’atelier et promis au cours des discussions de relayer les
résultats auprès des personnes concernées.Cette activité de dissémination des résultats du projet "Kesho Bora" est financée par Oxfam, et a commencé en 2010 par une série de rencontres et de plaidoyer auprès des personnes ressources opérant dans le domaine
de la PTME, des détenteurs d’enjeux, des partenaires techniques et financiers.

 

  Publication AFRICSanté

RESEARCH ARTICLE Prevalence of and Factors Associated with Human Cysticercosis in 60 Villages in Three Provinces of Burkina Faso


Hélène Carabin1*, Athanase Millogo2, Assana Cissé3, Sarah Gabriël4, Ida Sahlu5,6, Pierre Dorny4, Cici Bauer7, Zekiba Tarnagda8, Linda D Cowan1†, (...)

Lire la suite...

 

RESEARCH ARTICLE :The obstetric care subsidy policy in Burkina Faso : what are the effects after five years of implementation ? Findings of a complex evaluation


Rasmané Ganaba1*, Patrick G. C. Ilboudo1, Jenny A. Cresswell2, Maurice Yaogo1, Cheick Omar Diallo3, Fabienne Richard4, Nadia Cunden5, Veronique (...)

Lire la suite...

 

 

 

ADRESSES :

Siège : Bobo-Dioulasso au 773, rue Guillaume Ouedraogo

BURKINA FASO

01 BP : 01 BP 298 Bobo-Dioulasso 01

Email : africsante@gmail.com

Tél : +226 20 98 63 68 —Fax : +226 20 98 63 69

 

 

 

Copyright©AFRICSanté 2014